Traitement Fourmis Paris

deratisation-urgence  garantie-deratisation

 Désinsectisation fourmisDésinsectisation fourmis

TRAITEMENT NUISIBLES

Notre Spécialité

Des spécialistes de la dératisation et de la désinsectisation
au service des particuliers et des professionnels
pour les habitations, les locaux commerciaux, les lieux publics .

Traitement fourmis paris

Comme les abeilles et les guêpes, lesfourmis (famille des formicidés) appartiennent
à l’ordre des hyménoptères (quatre ailes attachées deux à deux)
apocrites (à taille de guêpe) et aculéates(à dard), même si le dard a disparu
chez plusieurs espèces et que lesailes ne sont pas présentes chez tous les individus. Toutes les espèces de fourmis sont sociales, et leurs colonies varient de quelques individus à plusieurs milliers, voire millions.

Elles sont partout

En Belgique, les fourmis sont présentespartout et à toutes les altitudes : bois,fagnes, jardins, intérieur des bâtiments…il faut un tré bon traitement fourmis paris
Mais les sites thermophiles (pelouses calcaires, terrains calaminaires, escarpements
rocheux) constituent les biotopes
les plus riches. Certaines espèces sont toutefois inféodées à des biotopes particuliers
comme les tourbières, les landes à bruyère…

contrat-deratisation

Un « estomac social »

Les différentes espèces de fourmis de nos régions sont omnivores, elles consomment des insectes, du nectar, du miellat de pucerons, des graines

Elles possèdent un « estomac social » qui leur permet de stocker la nourriture sous forme liquide afin de la transporter et de la régurgiter au nid (trophallaxie) pour nourrir la reine, les larves ou d’autres ou-vrières. Dès qu’une source de nourriture est trouvée, les fourmis tracent une piste, à l’aide de phéromones, jusqu’à leur nid où elles avertissent leurs congénères, et c’est en colonne qu’elles remontent cette piste pour exploiter la ressource jusqu’à épuisement complet de celle-ci.Qaund elles proliferent ils faut absolument faire apel à une société de désinsectisation fourmis pour faire un traitement fourmis paris.

Quand la ressource alimentaire est stable, comme les colonies de pucerons que les fourmis exploitent pour leur miellat ou pour leur chair, les pistes de-viennent permanentes et sont reprises d’année en année.

Une pour toutes, toutes pour une

Les nids sont généralement constitués d’individus sexués, mâles et reines, qui, le temps de l’accouplement et de l’es-saimage, sont les seuls à avoir des ailes. Les ouvrières, elles, sont des femelles stériles qui s’occupent de l’entretien et de la défense du nid, de la récolte de nourriture et du nourrissage des larves

et de la reine. Le couvain (œufs, larves et nymphes) produit des ouvrières et des individus sexués. Selon les espèces, les nids sont en pleine terre, sous les pierres, sous les mousses, dans les branches mortes ou des tiges creuses, ou encore dans des glands ou des coquilles d’escargot vides. Ces nids se présentent aussi parfois sous forme de monticules de terre ou de dômes d’aiguilles de résineux.Un traitement fourmis paris est urgent.

Fonder une colonie…

Au printemps ou en été, selon les espèces, des centaines de fourmis ailées s’envolent et essaiment durant une courte période. Mâles et femelles fécondes s’accouplent. Une fois fécon-dées, les reines arrachent leurs ailes et cherchent un abri afin de commencer à pondre. Durant de longues semaines, voire de longs mois, elles puisent leur énergie dans leur masse muscu-laire alaire rendue inutile pour pondre leurs premiers œufs. Les larves sont nourries avec des œufs non fécondés (œufs « alimentaires ») que les reines pondent également pour… s’alimenter elles-mêmes. Les premières ouvrières, issues de la métamorphose des larves, vont alors chercher la nourriture à l’exté-rieur du nid pour alimenter leur reine et les larves suivantes. Une telle fondation de colonie par un individu unique porte le nom de fondation indépendante par haplométrose.

stopinsectes

En fonction des circonstances, la fonda-tion d’une colonie peut varier du sché-ma général. Plusieurs reines peuvent s’associer afin d’augmenter considéra-blement la quantité d’œufs pondus et obtenir ainsi très rapidement un grand nombre d’ouvrières. Cette associa-tion est parfois temporaire, car il arrive qu’une reine prenne l’ascendant sur les autres et les élimine. On parle alors d’une fondation indépendante par pléo-métrose.

… ou rejoindre une existante

Il arrive aussi que les femelles fécondées retournent dans leur nid d’origine et y augmentent le nombre de femelles reproductrices pour accélérer la croissance de la colonie et lui permettre de se diviser par bouturage.

Parfois également, la femelle fécondée cherche le nid d’une autre espèce, y pénètre et tue la reine hôte afin de prendre sa place et faire élever sa descendance par des ouvrières orphelines. C’est donc une colonie mixte qui se développe de la sorte, jusqu’à ce que les ouvrières de l’espèce hôte meurent de vieillesse. Il s’agit d’une fondation dépendante par parasitisme social temporaire, utilisée notamment par nos fourmis rousses des bois.Pour eviter une invasion fourmis dans la maison,faites appel à des professionnels de la desinsectisation fourmis pour un bon traitement fourmis paris.

TRAITEMENT-NUISIBLES :01 40 38 02 56